Du centre de l’enfance aux dispositifs IME et ITEP

L’EDEFS 35 a connu depuis sa création de nombreuses évolutions : l’établissement s’est développé et diversifié au fil des décennies.

1969 : Création du CDE

Le centre de l’enfance était à l'époque hébergé dans les locaux de l’Hôpital à Rennes. Le besoin d’extension de l’Hôpital a conduit à le délocaliser à Chantepie, sur un terrain de 24 hectares, une ville comprenant alors à peine 2000 habitants. C’est la naissance du Domaine d’Hallouvry.

1970: Création du service médico-pédagogique à Antrain

Parallèlement, au nord du département, l'Hôpital  d'Antrain décidait de créer un service médico-pédagogique pour accuellir en externat 30 enfants déficients intellectuels  de 6 à 14ans. Ce service est ouvert deux ans plus tard le 16 octobre 1972.

1973 : Création de l’IME sur le site d'Hallouvry

L’établissement connait quelques difficultés dans l’organisation et l'accompagnement des enfants. Une section médicale et professionnelle est alors créée comprenant un Institut Médical Professionnel (IMpro) et un Institut Médical Pédagogique (IMP).

1981 : Scission CDE/IME à Chantepie

Les nouvelles lois en vigueur requièrent une distinction entre les structures à vocation sociale et celles à vocation médico-sociale. Les deux établissements ainsi séparés acquièrent chacun une autonomie juridique, l’IME d’un côté et le CDE de l’autre.

1990 : L'IMP d'Antrain acquiert son autonomie

 l'IMP d'Antrain, futur IME, est érigé en établissement autonome, un Conseil d'Administration est mis en place dont le président est le maire de la commune

1994 : L’IME de Chantepie devient IDEFS avec un double agrément IME et IR (futur ITEP)

L’IME acquiert un nouvel agrément, celui d’Institut de Rééducation, pour les enfants atteints des "troubles du comportement". Ce nouvel agrément est mis en place progressivement sans véritable différenciation des sections IME et IR.

1994: Ouverture de l'internat à l'IME d'Antrain qui devient l'IME "La Chaperonnière"

Inauguration d'un internat de 9 places dans le bourg d'Antrain : l'IME prend le nom de "La Chaperonnière".

1996: Création du SESSAD à l'IME d'Antrain:

Ouverture du SESSAD d'Antrain par arrêté préfectoral après restructuration de l'IME qui est composé désormais d'une section SEES de 33 places et création de 10 places de SESSAD.

1998 : Séparation de l’IME et de l’IR d'Hallouvry à Chantepie

Sur décision de la DDASS, les prises en charge doivent être distinguées entre les deux sections. C’est la séparation de l’IME et de l’IR, futur ITEP.

2002: Extension de l'agrément du SESSAD de l'IME d'Antrain

L'agrément du SESSAD rattaché à l'IME La Chaperonnière à Antrain s'étend de 10 à 20 places pour des enfants âgés de 0 à 16 ans.

2008 : Fusion entre l’IDEFS et l’IME la Chaperonnière à Antrain

L’IDEFS fusionne avec l’IME la Chaperonnière à Antrain et devient officiellement l’EDEFS 35, Etablissement Départemental d’Education, de Formation et de Soins.

2010 : Création de la direction commune avec le Centre Départemental de l'Enfance Henri FREVILLE

L’EDEFS 35 et le CDE décident d'une coopération rendue évidente au regard de la proximité géographique des deux établissements publics sur le site d'Hallouvry à Chantepie. Un certain nombre de services sont alors mutualisés aux deux entités : Ressources Humaines, Ressources Economiques et Financières, Cuisine Centrale. Une nouvelle entité naît : Les Etablissements Publics d'Hallouvry (EPH)

2017 : Intégration du FAM Goanag à la direction commune des EPH

Le 1er janvier 2017, la direction commune s'agrandit pour accueillir le Foyer d'Accueil Médicalisé Goanag de St Méen le Grand, structure publique  de 32 lits accompagnant un public d'adultes polyhandicapés d'une part et de troubles sévères du spectre autistique d'autre part.